A’Salfo à propos de la mort de Papa Wemba : ‘’J’ai toujours des frissons quand j’en parle’’

 A’Salfo à propos de la mort de Papa Wemba : ‘’J’ai toujours des frissons quand j’en parle’’

Depuis la sortie de leur nouvel ‘’Envolée Zougloutique’’, le lundi 21 juin dernier, le groupe Magic System est dans un matraquage médiatique sans pareil. Toutes les chaînes de radio et de télévisions ivoiriennes et internationales n’échappent pas du tout à cette envolée des magiciens. Ces différents médias leur déroulent le tapis rouge pour des interviews et parler de leur nouvelle production.

Invité il y a peu sur le plateau de l’émission Life Talk de Life TV, le groupe s’est justifié du choix porté sur le chanteur Coupé-décalé, Mix 1er pour un featuring. ‘’Le featuring, ce n’est pas seulement de chanter avec un artiste parce qu’il vend beaucoup de CD ou parce qu’il est populaire à moins qu’on le fasse seulement dans un but purement commercial. Mix 1er qui est dans le mouvement Coupé-décalé, est venu nous solliciter pour un featuring, on n’a jamais entendu qu’il a eu des dérapages sur les réseaux sociaux. On ne l’a jamais vu dans des scandales. Il a une communication très maîtrisée et on s’est dit si on associe notre image à cet artiste-là, on est sûr au moins de ne pas être trimballé dans une boue qu’on ne veut pas’’, justifie-t-il.

En plus de cela, le lead-vocal de Magic System s’est vu demander par l’animateur de Life Talk, ce qui l’a le plus affecté durant sa vie d’artiste. Sans hésiter, il est revenu sur le triste événement qi s’est déroulé lors du FEMUA de l’année 2016. ‘’Le coup le plus dure que j’ai encaissé dans ma vie, c’était le décès de Papa Wemba sur la scène du FEMUA. C’est quelque chose qui a été difficile pour moi à supporter. Donc, on a dû faire beaucoup de prières envers Dieu pour qu’ils nous redonnent la force de pouvoir continuer. C’est difficile de causer avec quelqu’un à midi et de le voir partir le soir. Quelqu’un qui s’est montré disponible à venir vous accompagner sur votre projet’’, se souvient-il. Avant d’ajouter : ‘’Papa Wemba m’avait même dit que ce festival doit continuer. Je ne dois pas le laisser, parce qu’il va beaucoup contribuer à la promotion de la musique africaine. C’était comme s’il était entrain de me donner des consignes avant son départ, j’en parle et j’ai encore des frissons’’.

Après le rappel de cet épisode tragique, un souvenir plus reluisant est venu illuminé le visage des gaou magiciens. Il s’agit de leur titre éponyme de l’album ‘’Magic in the air’’, proposé par les Bleus lors de l’Euro 2016 et de la Coupe du monde 2018 où l’équipe de France la remporte. ‘’La FIFA avait envoyé une nouvelle règle qui autorise chaque équipe à venir avec deux chansons à la Coupe du Monde. D’abord, une chanson pour les échauffements et l’autre quand un but est marqué. C’est ainsi que le coach Didier Deschamps qui avait été marqué par notre passage à Clairefontaine, a décidé d’aller seulement avec une seule chanson c’est-à-dire le titre ‘’Magic in the air’’. Bien avant la Coupe du monde 2018 où la France la remporte, il avait pris la chanson pour les soutenir dans leur vestiaire lors de l’Euro 2016 qui les a amenés en finale où ils perdent contre le Portugal’’, rappelle-t-il.

Patrick Bouyé

PATRICK BOUYE