Brahim Zaibat et sa rupture avec Madonna : “Tout le monde a souffert”

 Brahim Zaibat et sa rupture avec Madonna : “Tout le monde a souffert”

En couple avec Madonna pendant plus de trois ans, Brahim Zaibat s’est confié à plusieurs reprises dans la presse sur leur histoire d’amour. Aujourd’hui séparé de la star américaine, le danseur de 34 ans est resté marqué par leur rupture.

Présent ce samedi 28 août dans Fort Boyard, Brahim Zaibat est une personnalité bien connue des Français. Participant emblématique de la quatrième saison de Danse Avec Les Stars sur TF1 en 2013, le danseur avait réussi à se hisser jusqu’en finale avant de s’incliner face à la chanteuse Alizée. Danseur professionnel de métier, ce dernier s’est également fait connaître à travers le monde pour son idylle avec Madonna.

En octobre 2015, Brahim Zaibat était invité sur le plateau de Toute une histoire (France 2). Face à Sophie Davant, le danseur s’était confié sur sa rencontre avec la Madone. “C’était en boîte de nuit à Londres (…) On s’est vus, on a dansé. On m’a appelé à sa table et j’y suis allé. Nous avions des amis danseurs en commun. Je n’étais pas impressionné, je ne savais pas qui elle était. Enfin… Je la connaissais, mais à cette époque Madonna ce n’était pas mon style musical…”, avait-il expliqué. Et “petit à petit”, les deux se sont alors rapprochés et ont vécu une idylle qui a duré près de trois ans.

Nous sommes toujours en contact

Concernant sa rupture avec la mère de Lourdes (24 ans), Brahim Zaibat avait ensuite partagé tout son chagrin. “Tout le monde a souffert. Madonna est une personne que je respecterai toute ma vie, nous sommes toujours en contact, elle m’a appris énormément”, avait indiqué le danseur, tout en ne mentionnant pas qui était à l’origine de cette séparation.

Dans les colonnes de Gala en 2014, il s’était également confié sur les différentes critiques reçues lorsqu’il était avec la star, aujourd’hui en couple avec le jeune Ahlamalik Williams. “Je sais qu’on m’a traité de toy boy. Franchement, je ne me laisse pas atteindre par ça. On m’a soupçonné de vouloir l’utiliser, mais comme je lui ai toujours dit : avec ou sans elle, je serais arrivé où je suis aujourd’hui ! Ça aurait juste pris plus de temps !“, avait-il indiqué. Et d’ajouter sur le grand amour : “J’ai l’impression de ne jamais l’avoir trouvé. J’ai essayé, mais je ne ressens rien de plus fort que ce que j’éprouve pour ma mère’’.

PATRICK BOUYE