Harry et Meghan : que risquent-ils s’ils dévoilaient le nom de la personne qui aurait évoqué la couleur de peau d’Archie ?

 Harry et Meghan : que risquent-ils s’ils dévoilaient le nom de la personne qui aurait évoqué la couleur de peau d’Archie ?

Quel membre de la famille royale britannique a pu faire des commentaires racistes contre Archie ? Face aux déclarations de Meghan Markle et du prince Harry, la famille royale britannique est prête à prendre les devants.

Meghan Markle et le prince Harry sont libérés depuis plusieurs mois de la famille royale britannique. Un souhait que le duc de Sussex avait exprimé auprès de la reine Elizabeth II en janvier 2020. Sa Majesté avait accepté la requête de son petit fils favori, tout en donnant plusieurs conditions. Les parents d’Archie ont dû rembourser les frais de rénovation de Frogmore Cottage et ont perdu l’ensemble de leurs titres et patronages. Une aubaine pour le couple, qui peut désormais voler de ses propres ailes.

Outre leurs contrats très juteux avec Netflix et Spotify, les Sussex ont décidé de se rapprocher d’Oprah Winfrey pour déballer tout ce qu’ils avaient sur le cœur. Le 7 mars dernier, la planète entière a pu assister à leur interview avec la célèbre présentatrice sur la chaîne CBS. Un entretien qui est encore dans toutes les mémoires, puisque le couple a fait de douloureuses révélations. Meghan Markle a affirmé avoir eu des pensées suicidaires lorsqu’elle vivait à Frogmore Cottage, à cause de son sentiment permanent de solitude. Le prince Harry avait assuré de son côté que son père Charles et son frère William sont “prisonniers de la monarchie”.

« Très préjudiciable »

Mais ce n’est pas tout. Lorsque Meghan Markle était enceinte d’Archie, un membre de la famille royale aurait fait part de ses inquiétudes concernant la couleur de peau qu’aurait le bébé à la naissance. “Au sujet de la couleur de votre bébé et d’à quel point il pourrait être sombre ?”, lui avait demandé Oprah Winfrey. “Potentiellement”, avait déclaré Meghan, “et de ce que cela signifierait, ou à quoi cela ressemblerait.” Les Sussex avaient préféré garder sous silence le nom de cette personne, indiquant que cela pourrait lui être “très préjudiciable”. Depuis, tout le monde se demande qui peut être le responsable de cette allégation. Comme l’ont révélé Omid Scobbie et Carolyn Durand dans le tout nouveau chapitre de leur livre Finding Freedom, le couple avait envisagé de dévoiler le nom de cette personne. Mais ils ont rapidement changé d’avis, désireux de ne pas jeter l’opprobre sur la famille royale.

 « Ne rien commenter »

Toutefois, si Meghan Markle et le prince Harry décident de révéler le nom de la personne qui aurait fait ce commentaire raciste concernant Archie, ils pourraient faire face à une contestation judiciaire. Une information qui confirme celle du Sun d’il y a quelques jours. “Si quelqu’un était nommé dans le livre et accusé directement de quelque chose, cela pourrait être considéré comme une diffamation et violerait ainsi les droits à une vie familiale privée”, apprenait-on dans le média. Face aux allégations du couple, les membres seniors de la famille royale ainsi que leurs conseillers ont pris la décision de ne rien commenter. “Nous n’avons rien commenté lorsque le livre est sorti, et ça ne changera pas”, a déclaré au Mirror un porte-parole de Buckingham Palace. Encore une fois, la famille royale britannique est fidèle à sa maxime “Never complain, never explain”.

PATRICK BOUYE