Man s’ouvre pour le 1er festival du film des 18 montagnes

 Man s’ouvre pour le 1er festival du film des 18 montagnes

Le cinéma en Côte d’Ivoire a une place de choix dans le cœur de nombreux téléspectateurs. Des films ivoiriens sont également beaucoup appréciés à l’extérieur de la Côte d’Ivoire. Et même des acteurs ivoiriens campent des rôles dans beaucoup de films africains. Ainsi, pour l’essor du cinéma en Côte d’Ivoire, il est toujours bon de créer un cadre idéal pour le promouvoir.

C’est dans cette optique que des jeunes ivoiriens amoureux du 7ème art, ont décidé de mettre sur pied un festival pour le valoriser. Réunis au sein de l’Association Cœurs Solidaires, ils viennent de mettre sur les fonts baptismaux le festival du film des 18 montagnes. Qui a pour objectif de faire la promotion de la culture et des potentialités de la région du Tonkpi.

Dans les locaux de l’Office National du Cinéma de Côte d’Ivoire (ONAC-CI) aux Deux-Plateaux 7ème Tranche, les organisateurs de ce premier festival à Man, ont réuni les journalistes le lundi 05 juillet pour leurs donner l’information. Plusieurs activités vont meubler cet événement cinématographique autour du thème : ‘’La place de la femme dans les mutations sociales à travers le cinéma des coopératives sud-sud’’. Il y aura des conférences animées par des professionnels et acteurs du cinéma sur les sous-thèmes tels que ‘’La place de la femme dans le cinéma’’ et ‘’Le mécanisme de la co-production’’, ateliers avec le kino qui est un laboratoire de création de film dans un laps de temps qui va réunir une trentaine de jeunes amateurs et professionnels et le pitch qui est un concours qui va mettre en compétition des porteurs de projet de film. Ensuite la nuit du cinéma du 08 au 09 juillet prochain, planting d’arbres, visite touristique et des expositions. Puis, la projection de films qui est le fondamental du festival. A ce stade 13 courts-métrages issus de la sous-région et de la Côte d’Ivoire seront en compétition pour glaner des prix dénommés Prix dents de Man.

Par ailleurs, avant même le début du festival à Man, une formation des vidéastes de la ville de Man a eu lieu du 07 au 17 juin dernier avec une quinzaine de jeunes qui ont été porteurs de projet de film sanctionnés par des certificats de participation à la fin. Le premier magistrat de la commune de Man, Aboubakar Fofana, présent à la conférence s’est réjoui de l’organisation de ce premier festival dans sa ville. ‘’Le festival est bien accueilli par toutes les autorités administratives, politiques et toutes les populations. Je remercie les organisateurs de cette belle initiative à Man. Nous vous attendons tous’’, dit-il. Qui a vu également la participation des producteurs de films et des acteurs de films à savoir Alain Guikou, Yolande Bogui, Kané Mahoula, Yasmina Réda…

Patrick Bouyé

PATRICK BOUYE