Mynda Aleeza au Palais pour le ‘’Freedom Celebration’’

 Mynda Aleeza au Palais pour le ‘’Freedom Celebration’’

Elle a longtemps caressé le désir de faire un concert-live toute seule auprès des siens en Côte d’Ivoire. Cette fois-ci, elle l’a fait et l’ivoiro-américaine, Mynda Aleeza a voulu marquer le coup. Avec sa voix, la chantre veut guérir les cœurs meurtris et donner de l’espoir aux abattus à travers un culte musical dénommé ‘’Freedom celebration’’. Alors que les populations ivoiriennes sont préoccupés à célébrer le 61ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire le samedi 7 août prochain, la chanteuse chrétienne installée aux USA depuis des années, décide d’offrir la veille à partir de 18h‘’un culte de célébration pour les rachetés’’, selon Amon Kakou, le président du comité d’organisation.

Face à la presse le lundi 26 juillet dans les locaux de la télévision chrétienne LMTV aux Deux-Plateaux Vallons, Mynda Aleeza et les organisateurs de ce tout premier concert-live, ont donné les motivations de ce grand événement musical dédié à louer Dieu. ‘’C’est concert qui va rassembler les veulent louer Dieu et permettre aux corps du Christ de se réunir pour célébrer Dieu’’, souligne Amon Kakou. Organiser par la structure de son époux Abraham N’Dabian, Truth and Spirit Entertainment, Mynda Aleeza va offrir 10 belles chansons de 1h30 mn de répertoires à la gloire de l’Eternel.

Par la même occasion, la chantre ne sera pas seule sur la scène de la salle François Lougah à partir de 18h du Palais de la culture de Treichville. Elle sera accompagnée par les artistes chrétiens à savoir Richard Krémé, Koné Fontaly, Stéphane Quonant, Franck Kouassi, Blanche N’Guessan et Hamos K-Say. En plus, le concert de célébration ne sera pas seulement un simple culte pour louer Dieu en chanson. Il sera accompagné d’une action sociale en faveur des veuves des épouses de Pasteurs et des orphelins du District d’Abidjan et de l’intérieur du pays. Environ 150 veuves ont été sélectionnées et qui ont déjà reçu un fonds et pour les orphelins, c’est 10% de la vente des tickets du concert qui leur seront reversé. Et Mynda Aleeza va transformer la vie de certains spectateurs à travers des louanges en anglais et français.

Patrick Bouyé

PATRICK BOUYE